La curiosité de L'Auriol (Lauriole) : La route qui monte et qui descend
ombre écran courbe
Create awesome websites!
- Photographie nocturne de Peyrepertuse (le 13 août 2019 à 1 h 58) avec l’éclairage naturel de la lune (94 % ; photographie : Philippe Contal) -

Référence : 2019-14-800_2263_5

Décorez votre intérieur avec cette photographie

Notre partenariat avec Redbubble nous permet désormais de vous proposer différentes déclinaisons de tirages et produits dérivés en exclusivité sur #TerresCathares ∙ cathares.org : tirages encadrés, posters, impression sur toile, mais également T-shirts, coques pour smartphones, stickers...
Laissez courir votre imagination pour décorer votre espace intérieur ou personnaliser vos objets quotidiens.

Campagne photographique nocturne à Peyrepertuse
Le 13 août 2019

« La nuit, tous les chats sont gris » dit l’expression. Mais qu’en est-il au cœur des citadelles du vertige ? Passionné par l’ambiance nocturne des paysages et des lieux historiques, je parcours régulièrement les #TerresCathares à la recherche d’un instant magique à figer et à partager. Préparée depuis plusieurs semaines, la nuit du 12 au 13 août m’a conduit au château de Peyrepertuse, dans les Corbières (Aude). Un de mes châteaux préférés.

- Constellations et planètes visibles dans le ciel du 13 août 2019 à 1 h 58 -

Minuit, le réveil sonne après quelques heures de sommeil. C’est la meilleure organisation que j’ai trouvée pour être en forme lors des campagnes de photographie nocturne : dormir avant et après la séance. Je retrouve mon ami Fabrice dans le hall d’entrée de l’hôtel. Exceptionnellement, car c’est la première fois que je partage ces quelques heures au cœur de la nuit. Habituellement, je profite de cette solitude choisie pour méditer autant que pour faire des photographies.

La météo est claire à la différence de la veille pendant laquelle nous avons eu quelques gouttes de pluie. La lune est déjà haute dans le ciel, fidèle au rendez-vous. J’avais imaginé un point de vue particulier du château, mais j’ai dû appliquer le « plan B », car il est très difficile d’accès, surtout de nuit. Une prochaine fois peut-être...

Empruntant la route d’accès, nous laissons notre voiture sur le parking, près de l’accueil du château. Notre équipement est adapté, mais pas d’une véritable légèreté : chaussures de marche, torches électriques... et quelque 15 kg de matériel¹. Sur le chemin qui mène à la forteresse, nous nous imprégnons de la magie du lieu, nous rappelant les premières visites de ce « château cathare » qui remontent à près de 30 ans.

L’entrée nous conduit à la partie basse du château, avec son donjon massif et sa cour épousant la longueur du promontoire rocheux. Puis c’est au tour de la chapelle de Saint-Marie-de-Peyrepertuse dans laquelle je surprends mon accompagnateur en réalisant une photographie aussi éclairée qu’en plein jour... alors que la seule lumière de la lune éclaire discrètement le haut des murs de cet ancien espace religieux. La pose longue est devenue ma spécialité. J’arrive ainsi à capter des paysages et des couleurs que nos yeux ont du mal à distinguer… ou que nous n’avons pas l’habitude d’observer.

Nous progressons vers la partie haute du château. Les murs de la partie médiane du château ont déjà fait l’objet d’autres photographies, diurnes et nocturnes. Mon objectif est plus haut : la chapelle San-Jordi. L’escalier Saint-Louis qui en permet l’accès est toujours aussi fastidieux. Mais la récompense est là : le château apparaît sous la voûte céleste d’un bleu profond². Au total, une quarantaine de photographies seront réalisées. Seuls cinq clichés feront l’objet d’un développement. Une image sera proposée au prochain concours Wiki Loves Monuments³.

Philippe Contal

¹ Nikon D800, objectifs fixes Nikkor 50 et 24 mm, batteries, pied Manfrotto 190, pointeur laser...
² La pollution lumineuse rend le ciel orangé / marron. La lune reflétant le soleil permet de redonner la couleur bleue à la voûte céleste.
³ Comme chaque année du 1ᵉʳ au 30 septembre, Wiki Loves Monuments revient en France et dans plus de 40 pays. Reconnu en 2012 comme le plus grand concours de photos par le livre Guinness World Records, il permet de mettre en valeur les monuments et les édifices patrimoniaux français et mondiaux sur Wikipédia et Wikimedia Commons. Pour en savoir plus : wikilovesmonuments.fr

ombre écran courbe
Create awesome websites!

Contactez-nous

Envoyer
ombre écran courbe
Create awesome websites!