Pays Cathare
cités fortifiées et villes importantes
Minerve
introduction
 

MINERVE


- colombe de Minerve, taillée dans la pierre,
en mémoire des 150 cathares jetés dans les flammes du bûcher en 1210 -

ESCAPADE VERS MINERVE


- tour du château primitif -
à 35 km au nord-est-est de Carcassonne
à 38 km à l'ouest de Béziers

carte I.G.N n° 65, (série verte, 1 : 100 000), secteur D3
carte I.G.N n° 114, (série rouge, 1 : 250 000), secteur B5
carte I.G.N n° 2445E, (série bleue, 1 : 25 000)
G.P.S. : 43° 21' 14" Nord - 2° 44' 50" Est - 200 mètres

Ayant donné son nom à la région, le minervois, la cité de Minerve dresse ses murs entre le Brian et la Cesse.

Le château, dont les restent ne permettent même pas d'imaginer les fortifications à l'époque du moyen-âge, présente surtout les modifications apportées lors de la période royale de la cité.

Cette dernière, avec ses ruelles étroites et sinueuses possède maintenant un monument en mémoire du siège de 1210 : une roche avec un évidement en forme de colombe.

Dans la cité, un ensemble de scènes utilisant des figurines et décors miniatures reconstituent l'épopée cathare. Dans la peau de Hurepel, chevalier des Causses, vous pourrez visualiser les grands événements de l'époque. Ce musée est à visiter absolument !

Le gris de Minerve, vin rosé à boire très frais, est un excellent moyen de découvrir l'enchantement de la région ...

MINERVE ET LE CATHARISME

Obédience des vicomtes de Carcassonne en 1127, puis de Béziers en 1171, Minerve est devenu une possession du roi d'Aragon dès 1179.

Au début du XIIIe siècle, Minerve devient un lieu de passage et de séjour pour les cathares. Faisant partie (avec Termes et Lastours) des trois places stratégiques permettant de contrôler la région, Minerve a fait l'objet d'un siège en 1210 (à partir du 15 Juin) par les croisés de Simon de Montfort.

Une machine de guerre («la Malevoisine») est construite au nord-ouest du la cité, proche du chemin couvert, sur le plateau rocheux qui domine le point de jonction du Brian à la Cesse. Après une tentative infructueuse de destruction de ce trébuchet et plusieurs jours de pourparlers entre Guillaume de Minerve et Simon de Montfort, les assiégés ne peuvent que capituler, au terme de deux mois d'étranglement de la cité.

Refusant de renier leur foi, les cathares de Minerve finiront sur le bûcher : près de 140 personnes périront ainsi dans les flammes annonciatrices de la terreur de l'inquisition.

Guillaume de Minerve fera partie des résistants, ainsi que son fils.


- armes de Minerve -

 
  cathares.org, voyage virtuel en Terres Cathares
IDDN Certification
IDDN
cathares.org ®, voyage virtuel en Terres Cathares

 
Responsable de la publication : Philippe Contal, pcontal{at}cathares.org | Éditeur : Histophile®
Vente sur Internet : samouraï et katana, templier et épée, Occitanie et cathare, dragon et légende celtique, Antiquité égyptienne et gréco-romaine, Franc-Maçonnerie...
Partenaires cathares.org® : Club cathares.org® |  Khetemet  | Château de Peyrepertuse | Hypocras® | Hypocras.fr | metalis.fr