Pays Cathare
les reportages de cathares.org ®
n° 4
 
Laurent Albaret
interview



Laurent Albaret
- Laurent Albaret -
albaret.laurent@free.fr


séance de signature à l'Imm@ginarium de Carcassonne (juin 2001)
- séance de signature -


Formation Universitaire

 97-2001 
Doctorat d'Histoire Médiévale à l'Université Lumière Lyon 2
sous la direction de Jacques CHIFFOLEAU - Directeur de recherche à l'EHESS

 1996 
DEA d'Histoire Médiévale à l'Université Paris X Nanterre - mention TB
sous la direction d'André VAUCHEZ - Directeur de l'École Française de Rome

 1992 
Maîtrise d'Histoire Médiévale à l'Université Paris X Nanterre - mention TB
sous la direction d'André VAUCHEZ - Professeur à l'Université Paris X Nanterre

 2001 
CAPES d'Histoire et de Géographie préparé à l'Université Paris X - Nanterre


séance de signature à l'Imm@ginarium de Carcassonne (juin 2001)
- séance de signature -


En préparation

Communication L'anticléricalisme dans les registres de l'Inquisition de Toulouse et de Carcassonne, 38e colloque de Fanjeaux, L'anticléricalisme dans la France méridionale au XIIIe et XIVe siècle (8-11 juillet 2002.)

Article, L'histoire d'un siège par les sources inquisitoriales : Montségur, in Batailles et sièges, Privat, Toulouse (éd. prévision fin 2003)

Article, Les volumes sur l'Inquisition de la collection Doat de la Bibliothèque Nationale. Histoire d'une mission et d'une collection, Heresis (septembre 2003)

C.org : Laurent Albaret, dans vos deux derniers ouvrages sur l'Inquisition, vous vous éloignez des images convenues sur cette institution menaçante. Pas de tortures, pas de barbarie, des victimes presque incorporelles et des bourreaux quasi intellectuels… vous n'avez pas peur d'être taxé de favoritisme envers les méchants de l'histoire ?

LA : Non, l'objectivité de l'historien demande de ne jamais prendre parti, ni pour les bourreaux, ni pour les victimes. D'ailleurs pour la période qui m'intéresse plus particulièrement, celle de l'Inquisition languedocienne, ces archétypes romantiques du bourreau "serial killer" encagoulé et de la victime innocente attachée sur un chevalet ont encore moins de sens et de portée que pour les périodes postérieures.

C.org : Les colloques auxquels vous participez dans le monde, vos travaux de recherche sur les sources de la procédure inquisitoire, les articles que vous signez dans de nombreuses revues de vulgarisation, les conseils historiques que vous apportez à des émissions de télévision… tout ça fait de vous, à tout juste 34 ans, un membre de la nouvelle vague des historiens médiévistes ?

LA : Peut-être, mais je n'en suis pas encore là, pas encore…ma thèse est en cours, je dois d'abord la soutenir. On verra après pour la célébrité ! D'autant que nous ne sommes pas nombreux sur le sujet et qu'il est donc normal de me retrouver un peu partout… avec d'autres jeunes chercheurs.

C.org : Avouez que c'est un sujet sinistre, ou tout du moins sombre… par quel hasard en avez-vous fait votre sujet de prédilection. On ne choisit pas l'Inquisition totalement par hasard, non ?

LA : C'est un concours de circonstance, après une maîtrise qui s'intéressait au catharisme, au travers de la littérature ésotérique et commerciale qu'elle a suscité, et un DEA sur une collection de sources médiévales dans lesquelles les hérésies et l'inquisition sont omniprésentes, j'ai continué dans cette voie, conseillé dans ce sens par mes maîtres, André Vauchez, actuel directeur de l'Ecole Française de Rome, Jacques Chiffoleau ; directeur à l'EHESS, qui est devenu mon directeur de doctorat, mais aussi avec le soutien de mes amis.


C.org : Vous avez collaboré avec cathares.org et vous êtes un des co-auteurs du cédérom Terres cathares, Terres de croisade et d'Inquisition. Quelles sont vos impressions sur ces deux médias ?

LA : Pour le site Internet, je suis encore partagé entre la curiosité et la crainte d'y être assimilé, notamment par le biais des plate formes, avec les tenants des approches les moins critiques, voire les plus ésotériques du catharisme et, partant, de l'Inquisition. J'apprécie l'honnêteté du webmaster, son souci de faire partager son hobby avec une véritable communauté, mais on y trouve vraiment de tout ! Aujourd'hui le site me paraît complexe, presque confus tant il est dense, mais il reste le meilleur dans son domaine. En ce qui concerne le cédérom, c'est une bonne expérience ... la seule tentative sur le catharisme à ma connaissance. Son caractère encyclopédique en fait une base de connaissances indispensable pour qui se passionne de catharisme, de croisade albigeoise ou d'inquisition.

C.org : Quels sont les projets auxquels vous collaborez aujourd'hui ?

LA : Je suis en tractation avec une chaîne de télévision américaine pour être un de leurs conseillers historiques pour une série de documentaires sur l'Inquisition. J'ai également un livre en projet avec Hachette. Mais la priorité des priorités c'est mon doctorat !

C.org : Si vous aviez un conseil à donner aux internautes qui fréquentent www.cathares.org, quel serait-il ?

LA : Tentez de lire les sources de l'histoire de l'Inquisition, au moins celles qui ont été éditées ; faites-vous une idée personnelle et n'adhérez pas immédiatement aux conventions sur le sujet. L'Histoire demande avant tout du recul, du sens critique, il faut garder sa liberté de jugement.

C.org : On parle d'un revival de l'Inquisition catholique, notamment sous la houlette du cardinal Ratzinger qui tenterait de minimiser le rôle de l'Eglise dans les crimes commis par cette institution, vous en pensez quoi ?

LA : Rien ! Le danger ne vient plus de ce côté-là. Si, au Moyen Âge, l'Eglise craignait les différences et excluait ceux qu'elle qualifiait de déviants, d'hérétiques, aujourd'hui la croix est devenue "gammée" et la flamme du bûcher est couleur bleu-blanc-rouge.

Propos recueillis par Jean Hennegé

extrait de la couverture du livre «Les Inquisiteurs», de Laurent Albaret
- Les Inquisiteurs -
(détail du livre)


Publications

 2002 
L'Inquisition dominicaine en Languedoc au XIIIe et XIVe siècles ou la première Inquisition pontificale, Los Dominical y la inquisicion médiéval de l'Istituto Storico Domenicano, pontificia università S. Tommaso de Rome (22-25 février 2002) - éd. à suivre (décembre 2002)

 2001 
Une pédagogie de la peur : enquêtes et procès inquisitoriaux aux XIIIe et XIVe siècles dans le Midi de la France, Grands procès et pédagogie collective, colloque de la fondation Singer-Polignac (27 septembre 2001) - éd. à suivre (mai 2002)

Les inquisiteurs. Portraits de défenseurs de la foi en Languedoc (XIIIe-XIVe), Privat, Toulouse. Direction de l'ouvrage et rédaction de plusieurs chapitres

Les Prêcheurs et l'Inquisition, L'ordre des Prêcheurs et son histoire dans la France méridionale, Cahiers de Fanjeaux, 36, Privat, Toulouse, 2001, p. 319-341

 2000 
Une approche originale de l'histoire de l'Inquisition au début du XXe siècle, Heresis, 33, (décembre 2000), p. 132-134

Profession : Inquisiteur. Les derniers jours des cathares, L'Histoire,242 (avril 2000), p. 56-61

 1999 
L'historiographie française du catharisme depuis 1970, L'utopie Fanjeaux, rapport d'étude sur la mémoire du pays cathare, CVPM, Carcassonne, p. 91-109

L'Inquisizione, baluardo della fede ?, Universale Electa, Trieste, traduction de l'édition française Découvertes Gallimard parue en 1998

 1998 
L'Inquisition, rempart de la foi ?,Découvertes Gallimard, Paris

Publications contemporaines à thème cathare : délire ésotérico-commercial et imaginaire catharophile, L'imaginaire du catharisme, Session d'histoire médiévale du Centre d'Études Cathares, J. BERLIOZ (dir.), CVPM, Carcassonne, 1998, p. 377-397

 1996 
Les enfants perdus de Jacques de Molay, L'Histoire, 198 (avril 1996), p. 32-33

 1995 
Le siège de Sévérac (Rouergue) par Simon de Montfort en 1214, Heresis, 24 (juin 1995), p. 53-66

 1994 
Enquête sur les nouveaux cathares, L'Histoire, 183 (décembre 1994), p. 55


 
  cathares.org, voyage virtuel en Terres Cathares
IDDN Certification
IDDN
cathares.org ®, voyage virtuel en Terres Cathares

 
Responsable de la publication : Philippe Contal, pcontal{at}cathares.org | Éditeur : Histophile®
Vente sur Internet : samouraï et katana, templier et épée, Occitanie et cathare, dragon et légende celtique, Antiquité égyptienne et gréco-romaine, Franc-Maçonnerie...
Partenaires cathares.org® : Club cathares.org® |  Khetemet  | Château de Peyrepertuse | Hypocras® | Hypocras.fr | metalis.fr