Pays Cathare
châteaux
Opoul-Périllos
introduction
 

OPOUL - PÉRILLOS

château d'Opoul

ESCAPADE VERS OPOUL-PÉRILLOS

carte I.G.N n° 72, (série verte, 1 : 100 000), secteur F3
carte I.G.N n° 114, (série rouge, 1 : 250 000), secteur C5

Les restes de la courtine polygonale sont visibles de loin, en particulier depuis le village d'Opoul, situé en contrebas de la plate-forme calcaire sur laquelle repose le château (à 400 mètres d'altitude). Deux tours rondes, dont le donjon, protégaient le coté sud-ouest.Une citerne voûtée se trouve au milieu de la cour. Les logis sont appuyés contre l'enceinte. Des fortifications sont encore visibles à l'ouest du château. Il semblerait qu'elles constituent les restes des protections construites vers 1246. Appelé Salvaterrat, un village était alors situé au pied du château.

Il semblerait que le site ait été occupé dès l'époque romaine. Il n'est cependant explicitement cité qu'à compter de 1100 environ. Reconstruit par Jacques d'Aragon en 1246, il est occupé alternativement par les espagnols et les français et sera définitivement abandonné par Richelieu en 1642. Ce dernier le fera démanteler à la même époque.

Le climat méditerranéen des Pyrénées Orientales laisse une impression de sècheresse permanente. Le plateau de 6 hectares sur lequel repose le château d'Opoul est couvert d'arbustes sec et bas, décharnés par les vents. En revanche les senteurs de pin mêlées à celles de la mer qui est très proche contribuent à rendre Opoul particulièrement agréable à visiter. Dominant l'étang de Leucate - ou de Salse - le point de vue depuis le plateau est superbe.

Périllos, village abandonné et situé 2.5 kilomètres du château d'Opoul, est très particulier ... A l'entrée du village, un mur comporte l'inscription suivante :
«Ville de Périllos - site historique Longue Vie»
Il semble que ce village soit déserté depuis peu -quelques dizaines d'années tout au plus- : l'accès se fait en effet par une route goudronnée. Cependant, les 20 minutes nécessaires pour atteindre le premier village (Opoul), qui plus est par une route sinueuse et étroite, permet de comprendre cet abandon ...

Riche en grottes, la région recèle encore probablement des trésors historiques inconnus des hommes. Tautavel (à 12 km au sud-ouest) et la Caune d'Arago resteront-ils des lieux privilégiés ?



 
  cathares.org, voyage virtuel en Terres Cathares
IDDN Certification
IDDN
cathares.org ®, voyage virtuel en Terres Cathares

 
Responsable de la publication : Philippe Contal, pcontal{at}cathares.org | Éditeur : Histophile®
Vente sur Internet : samouraï et katana, templier et épée, Occitanie et cathare, dragon et légende celtique, Antiquité égyptienne et gréco-romaine, Franc-Maçonnerie...
Partenaires cathares.org® : Club cathares.org® |  Khetemet  | Château de Peyrepertuse | Hypocras® | Hypocras.fr | metalis.fr