Pays Cathare
grottes et gouffres
grottes de la vallée d'Ussat
introduction
 

GROTTES DE LA VALLÉE D'USSAT
(grottes du Sabarthès)

spoulga de Bouan, grotte fortifiée
- spoulga (grotte fortifiée) de Bouan -

ESCAPADE VERS LA VALLÉE D'USSAT

à 15 km au sud de Foix
carte I.G.N n° 71, (série verte, 1 : 100 000), secteur B7
carte I.G.N n° 114, (série rouge, 1 : 250 000), secteur C2
carte I.G.N n° 2148 ET, (série bleue, 1 : 25 000)


  plan d'ensemble des grottes de la vallée d'Ussat
A 15 km au sud de Foix, la vallée d'Ussat est située sur la route menant en Andorre. Communément appelée "route du pastis" pour les avantages économiques non négligeables de ce petit paradis, cette route très fréquentée possède aussi d'autres atouts, bien loin de la société de consommation.

Composées de roches calcaires sédimentaires et marneuses (contenant de l'argile), les deux montagnes délimitant la vallée d'Ussat regorgent de grottes. Appelées aussi les «grottes du Sabarthès», du nom du village - Sabart - situé à l'entrée de la vallée, ces cavités souterraines ont été visitées, voire habitées par l'homme depuis plus de 10 000 ans. On y retrouve de nombreuses traces : ossements humains ou animaux, instruments (en pierre, en os), fragments de bois, ...

D'un point de vue géologique, les spéléologues amateurs ou professionnels peuvent se régaler : stalactites, stalagmites, draperies, concrétions et argiles fossilisées, ... autant de merveilles que seul le monde souterrain peut nous offrir.

Certaines grottes sont fortifiées. Elles sont alors appelées spoulga, ou spolgas. Vraisemblablement fortifiées aux XIIe et XIIIe siècles, elle auraient servi de refuge aux cathares, après la chute de Montségur.

Les grottes recèlent de nombreux symboles, mélangeant différentes époques. Lombrives en particulier, nous permet encore aujourd'hui de faire ce que l'on peut qualifier de l'archéologie de graffitis. Des centaines de symboles, noms, dates, ... y sont peints ou gravés. Cependant, il est bien difficile de distinguer les symboles sans âme des véritables messages, historiques ou ésotériques.

Dans son remarquable ouvrage Le Musée du Catharisme, René Nelli nous dresse un inventaire non exhaustif de symboles pouvant se rapporter aux cathares. Les grottes de la vallée y ont leur place. Graffitis, colombe ou simplement grottes fortifiées, le secteur est riche en symboles.



USSAT ET LE CATHARISME

Outre les graphismes pouvant être interprétés de différentes manières, de nombreux écrits positionnent les grottes de la vallée d'Ussat comme ayant servi de refuge pour les cathares. De nombreuses hypothèses s'affrontent. Seuls des écrits récents (datant tout au plus d'un siècle et demi), laissent entrevoir la possibilité que les grottes aient servi de refuge pour des cathares. Il n'est cependant pas difficile d'imaginer que ces lieux souterrains, naturellement protégés, aient accueilli des personnes en fuite depuis des millénaires : cathares, faidits, résistants, ...

C'est à Napoléon Peyrat, dans son livre Les Albigeois et l'Inquisition (1870), que l'on doit l'hypothèse d'une utilisation de la grotte de Lombrives à des fins d'emmurement de cathares. Vérité historique ou imagination débordante ? Difficile de répondre lorsqu'aucune trace, aucun écrit antérieur ne nous permet de valider - ou d'invalider - l'existence de cet épisode dramatique.

Michel Roquebert, dans le tome 4 de la série L'Épopée Cathare (Mourir à Montségur), démystifie le fait que les grottes aient véritablement servi à protéger le trésor des cathares après la chute de Montségur : «Les trésors appartiennent, avec les souterrains et les oubliettes, à l'imaginaire collectif lié à l'idée même de "château-fort" ...».

Antonin Gadal, conservateur du musée rosicrucien d'Ussat au milieu du siècle dernier, a beaucoup oeuvré pour donner à ces grottes, en particulier la spoulga d'Ornolac, depuis lors baptisée grotte de Bethléem, une histoire cathare. Cette grotte, donnant accès à un réseau de sept salles, aurait servi de lieu d'initiation cathare.

Très actifs encore aujourd'hui, plusieurs ordres Rose-Croix, notamment la Rose-Croix d'Or, se prétendent être une filiation des cathares. Situé sur la commune d'Ussat-les-Bains / Ornolac, un monument commémore cette filiation. Réalité historique ? Invention contemporaine ? Récupération sectaire ? A vous de visiter cette région étrange, mystérieuse et passionnante. A vous de trouver la grille d'analyse la mieux appropriée pour vous faire votre propre opinion.

grotte de Bethléem, le faux dolmen
- intérieur de la grotte de Bethléem (ou d'Ornolac) -



 
  cathares.org, voyage virtuel en Terres Cathares
IDDN Certification
IDDN
cathares.org ®, voyage virtuel en Terres Cathares

 
Responsable de la publication : Philippe Contal, pcontal{at}cathares.org | Éditeur : Histophile®
Vente sur Internet : samouraï et katana, templier et épée, Occitanie et cathare, dragon et légende celtique, Antiquité égyptienne et gréco-romaine, Franc-Maçonnerie...
Partenaires cathares.org® : Club cathares.org® |  Khetemet  | Château de Peyrepertuse | Hypocras® | Hypocras.fr | metalis.fr