catharisme
le glossaire du catharisme
A B C D E F
G H I J K L
M N O P Q R
S T U V W X Y Z
 



Club cathares.org...
    élargissez vos connaissances en rejoignant le Club cathares.org ®, le premier intranet éditorial


haut de la page Graal

L'Occitanie possède une légende selon laquelle Adam, premier homme, aurait légué une coupe de bois. Celle-ci, réalisée de ses mains, constituerait l'ensemble du patrimoine d'Adam. Elle aurait été transmise de père en fils jusqu'à Noé, puis à Jésus, qui l'aurait utilisé lors de la Cène.

Le moyen-âge va développer le mythe du Graal, sous l'impulsion de Saint-Bernard et des romans qui s'y rattachent : le Conte del Graal de Chrétien de Troyes, Parzival de Wolfram von Eschenbach en sont les témoins les plus importants. Ces contes et légendes ont été bâties sur un héritage celtique permettant ainsi au christianisme de réutiliser les anciennes croyances pour son propre compte.

Bien qu'aucun lien solide ne permette de relier la légende du Graal au catharisme, le livre d'Otto Rahn Croisade contre le Graal (réédité en 1933) se présente aujourd'hui comme l'origine du mythe de Montségur, château du Graal.



haut de la page Hérésie

Le terme hérésie provient du grec signifiant choix. Doit-on en conclure que le reproche fait aux hérétiques était principalement d'avoir choisi leur croyance ... ?



haut de la page Inquisition

Le concile de Narbonne chargea les évêques de créer dans chaque paroisse, des témoins chargés de rechercher les hérétiques et d'en faire des rapports. L'Inquisition est véritablement née en 1229, à la suite du traité de Meaux (lors du concile de Toulouse). Sa mission de conversion des hérétiques fut confiée aux frêres prêcheurs, les Dominicains en 1233, par le pape Grégoire IX. L'ordre des Dominicains, fut créé par Dominique de Guzman (Saint-Dominique), initialement orienté vers la prédication en vue de convertir les albigeois.

Chaque déposition était soigneusement consignée par un notaire, ce qui nous laisse encore aujourd'hui une masse documentaire très importante, bien que peu objective, sur les idées et pratiques des hérétiques et notamment des cathares. Les noms de personnes issus des délations n'étant jamais communiqués, ce système permis de faire régner la peur et la suspicion à l'intérieur même des familles et villages ...

Les châtiments pouvaient aller du port de deux croix rouges coucues sur le vêtement (sur la poitrie et sur le dos) à la confiscation des biens, voire l'emmuration (la prison) temporaire ou définitive ou même le bûcher. Les relaps, hérétiques convertis et retournant à leur hérésie étaient quasiment systématiquement destinés au bûcher.

Des avocats assistaient les inculpés, mais généralement plutôt de manière symbolique. Les avocats défendant trop bien les hérétiques devenaient souvent à leur tour suspects d'hérésie, tel Guillaume Garric, de Carcassonne, qui fut condamné à l'exil.

Il est clair que l'Inquisition, associée au pouvoir temporel a joué un rôle décisif dans l'éradication du catharisme.



haut de la page Jean de Lugio

Fils majeur de l'évêque de Denzano, Jean de Bergame ou Jean de Lugio donna naissance à un mouvement dissident, plus proche du catholiscisme romain, par son dualisme absolu plus rationnel.

Le Liber de duobus principiis (le Livre des deux principes) fut écrit par lui ou l'un de ses disciples. Nous avons aussi le livre Summa de Catharis, de Raynier Sacconi, qui constitue une base documentaire très importante sur le catharisme italien. Cette pensée retrouvait, en de nombreux points, le manichéisme primitif.

Malheureusement, nous en sommes très souvent aujourd'hui réduit à nous inspirer de la pensée des cathares italiens pour comprendre le mouvement occitan ...



haut de la page Jésus Christ

Considéré comme le plus important des anges, Jésus Christ était un point important de discorde entre les cathares et les catholiques romains. Refusant la trinité, les cathares ne pouvaient non plus accepter une incarnation du Christ. Ils distinguaient alors le Christ du plan spirituel et Christ de l'histoire.

Malgré les arguments que nous pouvons retrouver au travers des dépositions de l'Inquisition, nous ne pouvons nier le caractère chrétien des cathares, du fait de l'importance considérable que celui-ci a joué dans leur vision du monde.



haut de la page Libre-arbitre

Le libre-arbitre est au coeur du Livre des deux Principes. Les cathares ont rejeté la notion de libre-arbitre, orientant leur pensée vers la prédestination.

Les croyants étant considéré comme n'ayant pas de libre-arbitre, le fait de pécher ne pouvait les entraîner vers une situation impardonnable. Les cathares s'apparentant au dualisme absolu, les âmes étaient donc considérées comme prédestinées à être libérées. Les créatures de Dieu étaient nécessairement sauvées alors que les créatures du diable étaient damnées par nature.

 
  cathares.org, voyage virtuel en Terres Cathares
IDDN Certification
IDDN
cathares.org ®, voyage virtuel en Terres Cathares

 
Responsable de la publication : Philippe Contal, pcontal{at}cathares.org | Éditeur : Histophile®
Vente sur Internet : samouraï et katana, templier et épée, Occitanie et cathare, dragon et légende celtique, Antiquité égyptienne et gréco-romaine, Franc-Maçonnerie...
Partenaires cathares.org® : Club cathares.org® |  Khetemet  | Château de Peyrepertuse | Hypocras® | Hypocras.fr | metalis.fr